Faire du sport et le jardin, l’utile à l’agréable

L’avantage du sport et du jardin

En utilisant des outils de jardin léger pour le dos, et difficile à travailler pour les muscles, cela permet de faire du sport tout en préparant ses légumes bios ! De quoi avoir une double action rapide et simple ! De plus pas de perte de motivation, pour garder ses légumes et plantation en vie, le travail doit être régulier tout comme le sport ! N’oubliez pas votre gourde bois afin de vous hydrater pendant votre séance de sport

Les outils pour bien travailler la terre

Le sol est ameubli jusqu’à une profondeur d’environ 1 m et l’outilleur l’ameublit encore jusqu’à 4 m. Les mottes, une accumulation de petits organismes macroscopiques, et les racines des plantes ont été apprivoisées avec cet outil. Les jours où le sol est trop humide, l’utilisation de la bêche permet d’obtenir un paillage ratissé en profondeur et une texture plus fine qu’avec une grelinette. De l’excavation au forage, l’outil est inséré à une profondeur de 4 ou 5, et une pièce poussée vers l’extérieur est poussée vers l’intérieur. Maintenu à cette profondeur, il peut donner 30 cm en une seule poussée. Cette profondeur est pratiquement adaptée aux macronutriments car les principaux ingrédients d’un sol se trouvent dans les molécules qui composent la vermiculite, le limon et l’argile, et en suspension dans l’eau. Tous ces éléments sont présents dans des sols légèrement plus profonds, à une profondeur de 12-15 cm. Cette tension, utilisée uniquement lors du rotoculteur, est donc facile à maintenir. Cette méthode fonctionne également pour les petites quantités de compost et de bio-huiles.

Les avantages de cet outil

C’est assez extraordinaire, et c’est à partir des principes qui sous-tendent la grelinette que la véritable force et la flexibilité de l’appareil tournent à l’envers. Il suffit d’insérer l’outil en une seule fois pour obtenir la profondeur requise, à partir de laquelle les 30 derniers centimètres peuvent être travaillés simultanément, mais il convient de noter qu’il serait difficile d’y parvenir avec une bêche traditionnelle. La grelinette, en revanche, assure la transformation d’une couche organique généralement peu profonde qui, en réduisant ses ROS et en augmentant son pH, peut à terme accueillir des micro-organismes. Un tas de paillis ainsi créé se transforme rapidement en un matériau fin et souple semblable à celui des copeaux de bois. Des lits surélevés aux arômes agréables reposent sans être labourés, compactés ou désherbés, un travail non perturbé par l’homme. Une grelinette peut être poussée vers l’extérieur pour créer un paillis ratissé jusqu’à 30 cm de profondeur qui convient très bien à de nombreuses plantes : bulbes de culture hydroponique, herbes et graminées. Son utilisation est similaire à celle d’une pelleteuse, à la différence qu’elle offre également une texture fine en utilisant de la terre fendue, plutôt que l’utilisation de mottes géantes. – Selon Chiron et al. (2012), la Grelinette est un bon outil, mais on peut dire qu’elle n’est parfaite que pour le compostage profond. À cette profondeur, des paillis plus stables peuvent être créés. Le cyberespace en tant que technologie a tenté une simulation de l’utilisation d’une grelinette pour le compactage profond et aussi un outil de ceinturage, qui installe des touffes de feuilles dans le mulch, libérant l’eau qui s’est formée.
Outre la grelinette, un autre dérivé, la microspade, a été adopté pour le même objectif général, mais plus restreint dans son application.

Related Posts